Copyright Alexandre Kato

 
http://alexandrekato.com/files/gimgs/th-43_untitled_garden.jpg
 

Untitled garden ou Il est bien étonnant qu'on ait pas vu se former l'art d'embellir le pays autour de son habitation
2020
site web

Ce travail a été développé avec Romain Ruiz-Pacouret dans le cadre de notre résidence d'artiste à Pollen, situé à Monflanquin, initialement prévue du 15 février au 15 mai 2020, et donc pendant le confinement. Ces deux conditions se sont superposées et ont ensemble créé un espace-temps étrange et incertain, tant dans la production et la restitution que dans le sens même de nos recherches. La résidence s'est ainsi poursuivie à distance depuis nos lieux de confinement, et notre point de repère et de départ commun, l'espace entourant Pollen à partir duquel nous voulions réfléchir aux notions de territoire, de paysage et de jardin, en devenant inaccessible, s'est finalement étendu aux espaces vastes d'internet et des souvenirs. Nous avons visité par leur site Web des magasins de jardinage et de bricolage, y avons prélevé des images, des objets, des motifs, et avons traversé des jardins et des paysages autant dans nos archives photographiques personnelles qu'au travers d'articles, de revues en ligne, de livres ou de jeux vidéo. Ces « traversées » se sont faite en l'absence du corps, les parcs et jardins étant fermés et nos déplacements limités.

Cliquez ICI pour accéder au jardin

_____________________________________

Untitled garden
2020
website

This work was developed with Romain Ruiz-Pacouret as part of our artist residency in Pollen, located in Monflanquin, initially scheduled from February 15th to May 15th, 2020, and thus during the lockdown. These two conditions overlapped and created together a strange and uncertain space-time, in terms of production, restitution and in the very direction of our research. The residency continued remotely in our lockdown places, and our common point of reference and departure, the space surrounding Pollen from which we wanted to ponder on territory, landscape and garden notions, by becoming inaccessible, ended up extended to the vast spaces of internet and memories. Through their website, we visited gardening and DIY stores, took images, objects, patterns, and walked through gardens and landscapes as much in through our personal photographic archives as through articles, online magazines, books or video games. These "journey" took place in the absence of the body, parks and gardens being closed and our movements limited.

Click HERE to access the garden